Align ou autre marque ?

Sur les forums cette question revient souvent alors que la réponse est hyper simple : Pour choisir un hélico il faut prendre n’importe quoi du moment que ce n’est pas un Align. Car Align ne sait pas faire de bons hélicos.

Les potes me l’avaient bien dit mais j’ai la tête en bois.

Au départ ils m’ont dit : « A la limite pour un débutant, tu peux prendre un Align mais bof tu seras obligé de changer rapidement, c’est impossible de progresser avec des hélicos aussi mauvais.« .

Et maintenant ils me disent : « Bof c’est clair cela vole super mal un Align, tu arrives à gommer leurs défauts car tu es habitué à les piloter, mais cela reste de la merde. »

Si j’avais écouté mes potes, j’aurais peut être réussi à progresser un peu. Je suis trop bête et je m’en veux… 😉

Et maintenant c’est trop tard pour changer car quand je pilote un autre hélico je n’arrive même pas à le faire voler mieux que mes Align. Je suis perdu pour le pilotage.

Alors les gars ne faites pas la même erreur que moi et appliquez l’adage TSA (Tout Sauf Align). 😀


Comme d’habitude, il y a un poil de mauvaise fois et de second degré dans mes propos… 😉

Publicités

Réglage réalisme Phoenix RC

Salut,

Vous êtes nombreux à vous demander comment améliorer le modèle de vol d’un hélico pour mieux coller à la réalité.

Je vais vous expliquer sur un exemple comment on peaufine progressivement un modèle.

Cette AM je volais avec mon modèle fétiche à base de Whiplash lorsque j’ai été un peu gêné au niveau comportement. J’arrivais à compenser mais j’avais un sentiment diffus d’imprécision et de lenteur.

Alors j’ai cherché à analyser ce qui clochait en pilotant et en donnant des ordres aux sticks pour voir les réactions. Au bout d’un certain temps je me suis dit que cela manquait de vigueur au cyclique, qu’il était un peu endormi.

J’ai alors essayé un tonneau manche de cyclique en butée pour trouver le taux de roulis tout à fait normal.

Bref, ce qui clochait ce n’était pas la vitesse globale de rotation sur les axes de cycliques mais leurs attaques que je trouvais un peu molles. En fait c’est à ce niveau que c’est compliqué d’améliorer le comportement : il faut arriver à comprendre ce qui gêne et pourquoi.

Car une fois cette analyse effectuée la correction est quasiment instantanée.

Logiquement je rentre dans le modèle à modifier :

Main Rotor > Rotor

et là je cherche avec les aides un truc qui correspondrait à ce que je recherche.

Pas long il s’agit des cyclic pitch frontal et latéral où l’aide dit entre autre : « Une valeur plus élevée signifie que le modèle va réagir plus rapidement aux entrées cycliques. »

Pile poil ce que je cherchais.

J’avais une valeur de 1.0 et l’on peut mettre une valeur de 0.0 à 5.0.

Premier essai j’y vais comme un bourrin pour vérifier que cela influe dans le bon sens en passant les valeurs à 2.0. La machine devient alors hyper mega vive, je n’arrive plus à la piloter et cela finit par crasher. Mais cela confirme au passage que ce sont les bons paramètres à modifier.

Je diminue à 1.2 et là nickel, la machine est plus vive qu’avant, elle se comporte comme mes réelles.

La démarche est toujours la même. Analyse de ce qui cloche (difficile) et correction des paramètres (hyper facile).

En espérant que cela vous aidera dans vos réglages.

A+

Rodgeur

G570 fin de l’essai

Salut,

Je vais maintenant rendre son hélico à Marcel.

J’ai quasiment atteint mes objectifs :

  1. Le faire voler aussi bien que mon T550 : atteint et même régulièrement dépassé.
  2. Le rendre intact : presque atteint puisque j’ai cassé les supports de train sur une autorote ratée. Mais en creusant car je ne trouvais pas normal que sécher les tours entre 50cms et 1m du sol casse le train, c’était parce que le train avait été monté flottant pour faire fusible. Je confirme cela fait fusible. Mais un fusible aussi sensible à 14€ est une mauvaise idée. 😉

G570 le retour

Salut,

Les news : alors que j’étais en train de bosser sur la rédaction de l’essai, Marcel m’a repassé son hélico pour un complément de test. Il a ce coup là un nouveau moteur, plus puissant.

J’ai deux objectifs pour les prochains vols :

  1. Rendre enfin intact un Goblin à Marcel, car pour l’instant je suis totalement maudis. Je gaufre ses Goblins au rythme moyen d’un crash tous les 20 vols, alors que je n’ai pas crashé mes Trex depuis plus de 1.000 vols.
  2. Arriver à piloter son G570 au moins aussi bien que mon Trex 550 Pro DFC. Et cela parait con mais c’est très loin d’être joué. Pas que le T550 soit la machine de la mort qui tue, elle a même de nombreux défauts, mais les Goblins me gênent en pilotage. Ce n’est pas énorme mais je n’arrive pas à être parfaitement à l’aise avec, sans que j’arrive à mettre le doigt sur ce qui cloche. Et puis mon T550 est nettement plus visible en vol que le G570 vert de Marcel ce qui doit aussi jouer.

En attendant, une petite photo avec des intruses. 😉

G570 The test

Salut,

Juste une petite news pour vous dire que cela y est : j’ai enfin commencé à écrire l’article.

J’espère que la majorité d’entre-vous prendra du plaisir à le lire. Pour certains je sais d’avance que cela ne sera pas le cas, mais somme toute qu’importe car si on prenait en compte les frustrations de certains on finirait par ne plus jamais rien faire dans la vie. 😉

Phoenix RC et les autorotes

Salut,

Vous êtes nombreux à vous plaindre de Phoenix qui serait trop facile au niveau des autorotes.

Je ne suis pas un expert dans ce domaine en réel, mais un paramètre permet d’affiner facilement ce comportement pour que vous arriviez à ce que vous souhaitez.

La preuve en images…

2003

2003 les Claudettes et les pattes d’élephants ?

Non cela c’était bien avant, mais si vous voulez savoir à quoi ressemblait un top hélico de l’époque dans son jus cela se passe ici.